" Mémoires Souletines. Les villages de la vallée" par Philippe Etchegoyhen

samedi 1er août 2020
popularité : 45%

Le cycle des conférences organisé par les Amis du Musée de Basse-Navarre de Saint-Palais se poursuivra le jeudi 6 août à 20h30, à l’Auditorium de l‘Espace Chemins Bideak.

Philippe Etchegoyhen, impliqué dans la vie associative locale en Soule, a recueilli les souvenirs des anciens pour essayer de retrouver quelques éléments de ce passé qui n’existe plus que dans leurs mémoires.

Il écrit : « J’ai eu la chance de bien connaître ces paysans de Soule devenus vieux dans les années 1960/1970. Ils avaient vécu dans l’univers ancien et finissaient leur vie dans ce monde nouveau qu’ils n’avaient pas vu venir. Dans leurs rêves les plus fous, ils n’auraient pas imaginé tant de bouleversements. Leurs enfants étaient partis travailler en ville et ils avaient donné leurs terres en location. Ils se sentaient vieux et inutiles. Ils n’avaient aucune expérience de l’oisiveté et ne savaient pas toujours quoi faire de cet argent qui leur tombait du ciel. Ils se sentaient coupables de ne pas avoir transmis la propriété qui leur avait été confiée. Ils voulaient au moins transmettre ce qu’ils savaient mais personne ne les écoutait. J’aimais bien leurs histoires, je les accompagnais volontiers dans ma 2cv car il y avait peu de voitures dans le village ; les nouvelles pistes et routes nous permettaient d’atteindre des lieux connus dans leur jeunesse et qu’ils ne pensaient plus revoir. C’est aussi leur voix et leur vie que je voudrais rapporter le mieux possible ».

Philippe Etchegoyhen est le 8e et dernier enfant d’une famille de métayers. Il a fait l’essentiel de sa carrière professionnelle hors de France, d’abord comme professeur puis comme chef d’établissement dans les lycées français à l’étranger. Ce nomadisme professionnel a renforcé son désir de garder le contact avec la Soule et plus particulièrement avec son village d’Idaux-Mendy. Il a publié plusieurs articles dans le bulletin du Musée Basque : « Les Bohémiens en Soule », « Le petit monde de Etxahun Iruri (1908-1979) », « Etxea eta Etxenkoak - Maison et maisonnée en Soule », « Piège à oiseaux et aiguillon ». Il est l’auteur des deux tomes de ses « Mémoires souletines : Villages de la vallée » et « Bergers et cayolars ». En 2019, il a rédigé deux articles dans l’ouvrage collectif Basque[s] (SAMB & Cairn 2019) : « La Soule, un territoire qui prend conscience de son identité » et « Place de la mascarade et de la pastorale dans la Soule d’aujourd’hui ».

L’entrée est libre et gratuite.